BusinessTrips

BlackBerry cherche la clé du succès avec KEY2

Rédigé le 26/08/2018
Bernard MOULIN

Il n ‘y a pas si longtemps, de la même façon qu’on ne réussissait pas sa vie sans Rolex au poignet, on ne pouvait se prétendre geek sans BlackBerry dans la poche. Mais ça, c’était avant...



 Avant qu’Apple lance son premier iPhone et qu’une tripotée de fabricants lui emboîte le pas avec des smartphones aux fonctions irrésistibles qui ont vite donné un sévère coup de vieux aux produits de la marque canadienne.
Depuis, BlackBerry a plusieurs fois tenté de redresser la pente, avec des succès mitigés. Il le fait encore une fois avec un KEY2 qui a des arguments pour séduire, à commencer par son positionnement sur le créneau des appareils à 650 € où il a peu de concurrents.
Ce qui le distingue des autres au premier coup d’œil c’est son clavier physique d’une trentaine de touches très bien pensé, véritable marque de fabrique de BlackBerry depuis les origines. Pour le reste le KEY2 tourne bien sûr sous Android, est équipe d’une puce Qualcomm Snapdragon 660 et d’un écran de 4,5 pouces.
Son autonomie est plutôt au-dessus de la moyenne, mais ses performances en photo et vidéo plutôt au-dessous, singulièrement en basse lumière.
En savoir plus : https://blackberrymobile.com/fr/