BusinessTrips

Afrique, Asie, Amérique... Le grand retour du choléra dans le monde

Rédigé le 06/09/2018
da


En Afrique, en Asie et en Amérique du sud, de nombreux pays africains sont dactuellement  touchés par le choléra. Mais  la dengue, la fièvre jeune et ebola sévissent aussi et guettent les voyageurs d'affaires. Daniel Camus, de l'Institu Pasteur, fait le point.


De nombreuses régions, sur 3 continents, sont actuellement touchées par le choléra :
- la région du bassin du lac Tchad : Niger, Nigéria, Cameroun ;
- le Kasaï Oriental et la zone de Dimbelenge en RDC ; 
- la région de Maradi au Niger ; 
- en Somalie ; 
 dans l’Etat de Kano au Nigéria ainsi que dans la capitale Abuja ; 
- dans les territoires d'Alger, Tipaza, Blida, Bouira et Medea en Algérie ; 
- dans la métropole de Santiago au Chili ; 
- dans le district de Sanamxai au Laos. 

Inde (Kerala), Philippines (Visayas occidentales) : Leptospirose
La mousson qui a durement touché le Kerala en Inde provoque, entre autres, l'apparition de cas de leptospirose (123 cas suspects et 71 confirmés à ce jour). La province des Visayas Occidentales aux Philippines connait une augmentation majeure du nombre de cas de leptospirose (88 cas dont 9 décès depuis le début de l'année) 

Taïwan : Dengue
Des cas autochtones de Dengue sont régulièrement rapportés, portant le total à 69 cette année. Les zones les plus touchées sont le nord et le sud de l’île. Nous ne disposons pas d'informations sur le type viral en cause. 

République du Congo : Fièvre jaune
Une épidémie de Fièvre jaune vient d'être identifiée au Congo à Pointe Noire. Une campagne de vaccination devrait être mise en place. Cette ville est bien connue de nombreux résidents français en raison de son activité de plateforme de l'industrie pétrolière.

République Démocratique du Congo : Ebola
Au 29 août 2018, 116 cas de maladie à virus Ebola - MVE - (86 cas confirmés et 30 cas probables), avec 77 décès (47 cas confirmés et 30 cas probables) avaient été notifiés dans cinq zones de santé du Nord-Kivu (Beni, Butembo, Oicha, Mabalako, Musienene) et une zone de santé dans la province d’Ituri (Mandima).

 

La flambée de MVE entre dans une phase clé. Selon les récentes tendances, les mesures de lutte sont efficaces. Au cours de la semaine écoulée, les taux de suivi des contacts se sont sensiblement améliorés, la plupart des patients admis récemment dans les centres de traitement d’Ebola ont reçu des traitements dans les heures suivant leur confirmation et les activités de vaccination en anneau se sont intensifiées pour couvrir les contacts (et leurs contacts) de la plupart des cas confirmés au cours des trois dernières semaines. Toutefois, il convient de rester prudent dans l’interprétation de la tendance. 

Sur la base des informations disponibles, l’OMS déconseille d’instaurer toute restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec la République démocratique du Congo. Elle continue de surveiller les mesures prises pour les voyages et le commerce en relation avec cet événement. Pour l’instant, aucun pays n’a pris de mesures de restrictions aux voyages à destination ou en provenance de la République démocratique du Congo. Les voyageurs doivent demander conseil à leur médecin avant de partir et respecter les règles d’hygiène.