Air Canada, la compagnie "bonne élève" du 2e trimestre 2019

Air Canada, la compagnie "bonne élève" du 2e trimestre 2019

Rédigé le 30/07/2019
La Rédaction

Air Canada dévoile un bénéfice d'exploitation en hausse de 37%

L'aérien est en difficulté en 2019. Les compagnies annoncent des mauvais résultats, sauf Air Canada. Alors que le produit d'exploitation est jugé "sans précédent" au 2nd trimestre 2019, le bénéfice d'exploitation s'est envolé.

Le ciel européen fait la grise mine, alors que Ryanair publiait des bénéfices en forte baisse et Lufhtansa était dans le rouge, outre-Atlantique les nouvelles du Canada sont plutôt bonnes.

Avec un produit d'exploitation à 3,24 milliards d'euros jugé comme "sans précédent" par la direction pour le 2nd trimestre de l'année, la compagnie canadienne peut avoir le sourire.

D'autant que si les bénéfices en Europe sont largement impactés par la hausse des tarifs du carburant, Air Canada n'est pas touchée dans les mêmes proportions.

Le transporteur a dévoilé un bénéfice d'exploitation en hausse de 37%, s'établissant à 237 millions d'euros.

Quid de Transat ?

"Ces résultats ont de quoi impressionner : les produits ont affiché une croissance sur chaque marché et les produits passages de l'ensemble du réseau ont progressé de 10,7 % sous l'impulsion d'un relèvement de la capacité de 2,3 %" a expliqué Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada.

"Nous avons également su bien gérer les coûts, compte tenu du défi qu'a constitué le remplacement de certains des appareils 737 MAX de Boeing retirés du service.

Le 27 juin, nous annoncions la conclusion d'une convention définitive visant l'acquisition de Transat A.T. Inc., transaction qui, une fois réalisée, profitera
selon nous à toutes les parties intéressées.
"

Toutefois la période estivale pourrait ressentir plus lourdement l'impact de la crise de 737 Max, par conséquent la direction a ramené les perspectives e croissance de l'EBITDA à 5% au 3e trimestre 2019.