BusinessTrips
Anais BORIOS le 16/12/2018

Philippe Chérèque (AmEx GBT) : "NDC ne va pas tuer les GDS !" (Vidéo)

La norme NDC (New Distribution Capability) se met progressivement en place. Compagnies aériennes, agences de voyages, GDS, agrégateurs : tous cherchent à se faire une place au sein du nouveau système. Philippe Chérèque, président d'American Express Global Business Travel, invité lors du 10e forum du SETO, donne sa vision de l'évolution du modèle d'ici deux ans. Face à NDC, les GDS sont-ils condamnés ? Quel sera le nouveau modèle économique ? Les compagnies aériennes peuvent-elles décider unilatéralement de réserver certains contenus à leur site B2C au détriment des agences de voyages ? Eléments de réponse dans la vidéo ci-dessous.

  Anais BORIOS
La Rédaction le 14/12/2018

Amadeus : les compagnies vont dégager plus d'argent avec leurs programmes de fidélité

Amadeus a décidé de s'associer avec Point, pour permettre aux compagnies aériennes de dégager une nouvelle source de revenus, sur les programmes de fidélité. Le partenariat stratégique entre le GDS Amadeus et Point conclut cette semaine doit permettre aux compagnie in fine de dégager une source de revenus supplémentaires, grâce à leurs programmes de fidélité. Point, le spécialiste en stratégies commerciales de fidélisation, sera intégré dans les solutions existantes de gestion et de récompense de la fidélité d’Amadeus (Amadeus Loyalty Management et Awards). Si les outils technologiques de Point permettent aux compagnies de dégager une nouvelle source de revenus, ils accroissent l'engagement des membres détenteur des cartes de fidélité, via l'échange de points ou la réservation de véhicules, selon le communiqué de presse. Julia Sattel, présidente de la division compagnies aériennes d'Amadeus de commenter : « Pour les compagnies aériennes, les…

  La Rédaction
La Rédaction le 13/12/2018

Oui.sncf : un seul billet combinant train, bus et covoiturage avant l'été 2019

Oui.Sncf qui vient de nouer un partenariat avec Blablacar, le spécialiste du covoiturage, proposera avant l'été un billet unique combinant différents transports. Oui.sncf propose dès ce jeudi 13 novembre 2018 sur son site les offres de BlablaCar spécialiste du covoiturage. Désormais les clients auront le choix entre un trajet en bus, en train ou en covoiturage. Ce partenariat permet à Oui.sncf de rajouter 30 000 points de rencontres de covoiturage. Un communiqué de presse souligne, que l'intégration se fera de manière progressive. A terme l'ambition du site sera de proposer des trajets combinés train, bus et covoiturage et ceci avant l'été 2019. Le passager sera alors en possession d'un seul et unique billet combinant différents transports. La SNCF souhaite propose un "véritable assistant personnel de mobilité" développé par e-voyageurs SNCF d'ici le printemps 2019.

  La Rédaction
La Rédaction le 13/12/2018

Quai d'Orsay : des données des voyageurs du service "Ariane" piratées

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MAEA) vient d'informer que le service Ariane qui permet aux voyageurs partant à l'étranger de s'inscrire en ligne a été piraté. Des données personnelles enregistrées lors de l’inscription sur la plate-forme Ariane ont été dérobées a informé le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MAEA). "Ces données pourraient donner lieu à des utilisations détournées mais limitées dans leur effet puisque les renseignements ne comprennent pas de données sensibles, financières ou susceptibles de dévoiler les destinations des voyages déclarées dans Ariane" ajoute le communiqué. Le MEAE indique avoir pris les "mesures qui s’imposaient pour éviter que des événements de ce type ne se reproduisent."

  La Rédaction
La Rédaction le 12/12/2018

Airbnb rachète la start-up Luckey

Airbnb vient de mettre la main sur Luckey, start-up française spécialisée dans le développement de services de conciergerie pour les particuliers. Les salariés de Luckey vont devenir employés d’Airbnb et continueront à opérer en France en tant qu’entité distincte au sein d’Airbnb, explique un communiqué de presse. Cette annonce fait suite à l’ouverture d’un centre de service client à Wasquehal (Nord) en juillet dernier, qui compte 150 agents en partenariat avec l’opérateur Français Sitel.

  La Rédaction
La Rédaction le 12/12/2018

Kiwi.com prend une participation minoritaire dans AeroCRS

Kiwi.com se rapproche d'AeroCRS, en prenant une participation minoritaire dans le spécialiste des solutions pour les compagnies aériennes. Kiwi.com, le moteur de réservations de vols, a pris une participation minoritaire dans AeroCRS et a lancé un partenariat stratégique avec le spécialiste de la technologie aérienne dans le cadre de la transaction, a annoncé un communiqué de presse. AeroCRS propose des solutions de gestion de stocks, de vols, de réservations, de tarifs et des programmes de fidélités pour les petites et moyennes compagnies aériennes. Le partenariat stratégique sera opérationnel au cours du premier trimestre de 2019. Kiwi.com sera ajouté en tant que distributeur à AeroCRS Network, ce qui permet aux compagnies aériennes utilisant son système de réservation d'accéder au réseau de distribution du moteur de vols. Dans le même temps, Kiwi.com mettra sa technologie d'"interligne virtuelle" à la disposition des clients des compagnies aériennes…

  La Rédaction
La Rédaction le 11/12/2018

L'OMT dévoile le nom des 10 finalistes de son 1er concours de start-up

L'OMT vient de dévoiler les noms des start-up finalistes de la 1ère édition du UNWTO Tourism Startup Competition. Pour remporter le concours, ils devront présenter leur projet devant un jury, lors du salon FITUR à Madrid, du 23 au 27 janvier 2019. L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), en partenariat avec le groupe touristique espagnol Globalia, se lance dans les concours de start-up de tourisme, avec la 1ère édition du UNWTO Tourism Startup Competition. Ce concours est destiné à "repérer des start-up innovantes capables de transformer notre façon de voyager et de vivre l’expérience touristique, toujours dans un souci de durabilité économique, sociale, environnementale", précise l'OMT dans un communiqué. L'organisation a ainsi reçu 3 000 candidatures venant de 132 pays. Dix ont été sélectionnées et les finalistes viendront présenter leur projet dans le cadre du salon FITUR, qui se tiendra à Madrid du 23 au 27 janvier 2019, devant des dirigeants des…

  La Rédaction
La Rédaction le 10/12/2018

Locations de vacances : HomeToGo acquiert Tripping.com

Le moteur de recherche de locations de vacances HomeToGo vient de faire l'acquisition de son plus important concurrent américain, Tripping.com, qui continuera d'être géré en tant que marque. Les acquisitions récentes du groupe n'ont pas entamé sa trésorerie, qui "a plus que doublé ses réserves grâce à son dernier cycle de financement", selon un communiqué. Au total, HomeToGo a levé plus de 150 millions de dollars auprès d'investisseurs tels que Insight Venture Partners (principal), Acton Capital Partners, DN Capital et Global Founders Capital.

  La Rédaction
La Rédaction le 10/12/2018

Club Med fait le plein de nouveautés digitales pour ses clients

De plus en plus, pour fluidifier l'expérience client, les groupes utilisent le digital. Le Club Med a décidé de revoir sa stratégie digitale, et mettre en avant les services de son application, pour faciliter la vie de ses hôtes dans ses resorts. C'est un peu Noël avant l'heure pour les équipes digitales et les clients du Club Med. La célèbre marque de résidences de vacances vient de dévoiler sa nouvelle stratégie digitale à destination de ses hôtes. L'ensemble des innovations sont destinées à fluidifier l'expérience client, pour un parcours "zero contrainte", et chercher à amplifier les émotions. Baptisée "Happy Digital" la stratégie a été conçue à travers le développement de l'application "My Club Med App." Sur cette dernière les clients pourront retrouver l'ensemble des informations, en temps réel, du resort, et mise à jour par le e-GO (G.O. ou Gentil Organisateur). Le pendant numérique du Gentil Organisateur sera spécialement dédié à l'activité

  La Rédaction
La Rédaction le 06/12/2018

Facebook : Airbnb aurait eu accès aux données personnelles de ses utilisateurs

C'est une énième mauvaise nouvelle pour Facebook. Le Parlement Britannique vient de rendre public plus de 250 pages de communications internes qui mettent à mal le fonctionnement du célèbre réseau social. Il suffira de deux morts à Mark Zuckerberg pour résumer l'année 2018, et peut-être les comptes du réseau social : annus horribilis. Les scandales ne cessent de s'empiler le bureau du fondateur d'un des géants du web, et le dernier pourrait être malvenu dans une Europe ayant instauré le RGPD. La nouvelle étape de la dégringolade du réseau social s'est déroulée outre-Manche. Le Parlement Britannique aurait saisi "250 pages de documents internes et confidentiels chez Facebook", rapporte nos confrères du Blog du Modérateur. Sommé de répondre face à des documents faisant apparaître de grands manquements, Facebook n'a pas apporté les réponses escomptées aux députés qui ont décidé de rendre public les centaines de pages. L'important dossier comprend des…

  La Rédaction
Pierre Georges le 06/12/2018

Pour son premier anniversaire, Oui.sncf embauche des bots

Un an après son changement de nom, le site e-commerce de la SNCF dévoile une hausse de sa clientèle et de ses ventes et veut poursuivre sa progression avec l’aide de chatbots et autres assistants vocaux. A l’occasion de son premier anniversaire, mercredi 5 décembre 2018, les dirigeants du premier site de e-commerce français, Oui.sncf, ont fait un point sur les progrès faits en termes d’expérience client. En premier lieu : la stratégie « conversationnelle » que la SNCF a lancé en 2017 avec OUIbot, un système de chat automatisé qui compte maintenant plus de 5 000 utilisateurs quotidiens. Grâce à lui, la SNCF est en mesure aujourd’hui de proposer le premier billet réservable entièrement en conversant avec un bot. Après le premier site e-commerce de vente de billets de train en 2000, le premier billet à imprimer chez soi en 2003, le premier site mobile en 2007 puis le premier billet dématérialisé en 2009, Oui.sncf veut, avec ses bots, rester « fidèle…

  Pierre Georges
Romain POMMIER le 05/12/2018

Agent World : la nouvelle plateforme d'information touristique de Discover the World

Pour faciliter le travail de l'agent de voyages, Discover the World proposera, à partir du 10 décembre 2018, la plateforme Agent World. Un site sur lequel il pourra retrouver toutes les informations des clients de Discover the World, et bien plus encore. L'agence de représentation Discover the Wolrd va lancer, lundi 10 décembre 2018, une nouvelle plateforme ayant pour but "de simplifier la vie des professionnels du tourisme." Baptisé Agent World, le site est en libre accès pour l'ensemble des agents de voyages français. Il proposera des informations sur la dizaine des acteurs touristiques, référencé chez Discover the World, mais pas seulement. De l'e-learning à l'éductour, en passant par les brochures et des informations techniques des sociétés, les agents de voyages pourront trouver un maximum d'informations. "Nous rassemblons sur un seul et même site, toutes les informations dont nous disposons. Ainsi, un agent qui vend les compagnies que nous représentons pourrait…

  Romain POMMIER
Romain POMMIER le 03/12/2018

RGPD : 6 mois plus tard, quel est le bilan chez les pros du tourisme ?

Souvenez-vous au printemps dernier, les gouttes de sueurs parcourant le front des responsables d'agences, en parlant du RGPD. Six mois plus tard, nous avons contacté, des agences de voyages, tour-opérateur et agence en ligne pour dresser un premier bilan. Si tout n'est pas rose, le grand gagnant pourrait bien être l'internaute, mais aussi la relation entre les entreprises et les consommateurs. Explications. Le 25 mai 2018, le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGDP) entrait en vigueur, avec une obligation de la part des entreprises de se conformer à ce texte de loi. Six mois plus tard, quelques sanctions sont tombées, et même des grandes entreprises ont été épinglées. Le dernier exemple en date est tout simplement, Google qui vient de faire l'objet de plainte dans 7 pays européens, en raison "de pratiques qui ne sont pas conformes avec le RGPD" selon l'European Consumer Organisation (BEUC). Si pour le moment les entreprises du tourisme passent…

  Romain POMMIER
La Rédaction le 03/12/2018

Marriott : les données de 327 millions de réservations piratées

Nouvelle information d'importance sur le piratage des données dans le tourisme. Marriott vient de rendre public, le piratage des données de plus de 500 millions de clients. Les piratages se font de plus en plus nombreux, mais surtout massifs. Après Google et son importante faille de sécurité, c'est autour de Marriott de révéler un vaste piratage ayant débuté en 2014. Sur plus de 4 années d'existence et avant l'identification du problème, ce sont les données de 327 millions de réservations, et les comptes de 500 millions clients qui ont été impactés. Alerté le 8 septembre 2018 par une alerte interne "concernant une tentative d'accès à la base de données de réservations Starwood aux États-Unis" l'hôtelier a mis deux mois pour endiguer la fuite des données. Ainsi, le 19 novembre 2018, Marriott a pu déchiffrer les informations et déterminer d'où venait la faille.

  La Rédaction
La Rédaction le 30/11/2018

RGDP : Google attaqué dans 7 pays européens

Sale temps sur la planète GAFAM. Après le soleil rayonnant,la fin de décennie s'annonce de plus en chaotique et chère en procédures. Le moteur de recherche hégémonique, Google fait l'objet d'une plainte dans 7 pays européens. Le RGPD fête ses 6 mois d'existence de la plus belle des manières. En effet, dans 7 pays européens, des associations de consommateurs ont décidé de porter les agissements de Google devant les tribunaux. L'agence de presse Reuters rapporte que les associations en Norvège, Suède ou encore dans les Pays-Bas ont porté plainte contre le géant Américain pour "une collecte les données de localisation de ses utilisateurs sans véritable consentement de leur part." Un rapport de l'European Consumer Organisation (BEUC), représentant des associations, met en exergue les pratiques de Google. "Il s’agit de pratiques déloyales qui laissent les consommateurs dans l’ignorance sur l’utilisation qui est faite de leurs données personnelles. Ces pratiques…

  La Rédaction
La Rédaction le 30/11/2018

Parking : TravelCar lance une plateforme pour les agences de voyages

Travelcar lance un outil dédié aux agences de voyages pour la réservation de places de parkings afin de les doter d'outils plus performants et permettant un meilleur suivi. TravelCar, solution de réservation de places de parking crée une plateforme pour les agences de voyage. Cette nouvelle solution permet aux distributeurs de loisirs et d’affaires de réserver des places de parkings aux aéroports, gares et centre-ville. TravelCar est présente dans plus de 40 villes et aéroports de France. Pour faire connaître sa nouvelle solution B2B, la start-up accompagnée de Transavia organise un challenge de ventes auprès des agences de voyages.

  La Rédaction
La Rédaction le 28/11/2018

Evasions Secrètes rachète une partie des actifs de TravelBird

Quelques jours après la cessation d'activité de Travelbird, une partie des actifs a été reprise par Évasions Secrètes. A la fin du mois d'octobre 2018, nous vous apprenions la fin d'activité de l'agence en ligne TravelBird. Quelques semaines plus tard, la situation est tout autre. TravelBird a trouvé un repreneur, qui n'est autre que le groupe britannique Secret Escapes. Plus connu en France sous le nom d’Évasions Secrètes, le spécialiste des ventes privées a mis la main sur les actifs de la plateforme ayant encore une certaine valeur. Pour rappel, l'activité de TravelBird est basée sur un principe simple de ventes flashs, envoyées par mail à sa base de données, composée de 62 millions de personnes à travers le monde. Ainsi, après des semaines de négociations, ayant brusquement achoppé, selon nos confrères de tech.eu juste avant le dépôt du dossier d’insolvabilité, Secret Escapes est revenu à la charge une fois la liquidation terminée.

  La Rédaction
La Rédaction le 28/11/2018

eDreams ODIGEO : un premier semestre 2018 conforme aux prévisions

Entre diversification des revenus et investissements dans les services mobiles, eDreams ODIGEO poursuit sur sa lancée stratégique. Les résultats du premier semestre 2018 viennent de paraître et la performance est conforme aux prévisions du groupe. eDreams ODIGEO vient de faire paraître les résultats du premier semestre 2018, clos le 30 septembre dernier. "La performance est conforme aux prévisions, indique le groupe dans un communiqué, les réservations s’élèvent à 5,8 millions (-2% sur un an), la marge opérationnelle à 267,6 millions d’euros (+5% sur un an) et l’EBITDA ajusté à 52,6 millions d’euros (-10% en glissement annuel)". "Notre stratégie de diversification des revenus continue d’avoir un impact positif sur nos activités, en augmentant les revenus hors billets d’avion, qui sont plus élevés et génèrent plus de bénéfices pour l’entreprise", a précisé Dana Dunne, CEO d’eDreams ODIGEO.

  La Rédaction
La Rédaction le 27/11/2018

Assistants personnels de voyage : UnicTour veut offrir un premier job aux étudiants

Afin de recruter de nouveaux conseillers voyages en free lance, la plateforme UnicTour crée un programme pour les étudiants en programme d'échanges ou en stage à l'étranger : Ambassad'Or. La plateforme de voyages UnicTour, qui travaille avec des conseillers voyages free lance, vient de lancer un nouveau programme destiné aux étudiants de grandes écoles : Ambassad’Or, en partenariat avec l'association Ambassad’Or, composée d’étudiants HEC. Les étudiants passionnés de voyages et (ou) se trouvant à l'étranger dans le cadre d'un échange universitaire ou d’un stage d'études peuvent postuler pour devenir assistant personnel de voyage. Les étudiants sur le départ ou revenant de voyage sont aussi visés par ce programme. Ils devront passer un entretien avec l'équipe d'Unictour. Une fois sélectionnés, ils pourront proposer leurs services : création d'un itinéraire, accueil à l'aéroport, prestations touristiques, etc. Ils percevront un pourcentage sur les…

  La Rédaction
Romain POMMIER le 26/11/2018

Disko : quelle stratégie digitale pour Selectour ?

Annoncée il y a quelques jours, la refonte de la plateforme digitale de Selectour sera sur la toile dans quelques mois. Alors que le réseau souhaite se "démarquer de la concurrence et repositionner la marque Selectour sur le web", nous vous proposons d'en savoir plus avec Gilles Gandara, directeur conseil de Disko. TourMaG.com - Pourquoi le réseau Selectour est-il venu vous chercher ? Gilles Gandara : Ils recherchaient un partenaire pour les accompagner. Ils souhaitent en effet se remettre au goût du jour sur internet en tant que coopérative dynamique tout en utilisant la force du premier réseau d'agences en France. Il ne faut pas oublier que le secteur est très concurrentiel avec des offres relativement similaires d'un voyagiste à un autre. Pour se différencier, Selectour souhaite s'appuyer sur ses experts : à savoir les agents de voyages. La problématique de départ pour cette nouvelle plateforme est de répondre à un internaute qui ne sait pas vraiment où aller, ni…

  Romain POMMIER
La Rédaction le 26/11/2018

Voyage d'affaires : Bosch passe la vitesse supérieure sur la digitalisation

Bosch accélère la digitalisation de ses outils pour les voyageurs d'affaires en mettant en place Cytric Travel, un outil de réservation, l’outil de gestion des dépenses de Chrome River et la plateforme Amadeus Mobile. Amadeus va mettre en place un outil de réservation : Cytric Travel pour Bosch au niveau mondial. L'entreprise qui compte 402 000 collaborateurs dans le monde va également intégrer l’outil de gestion des dépenses de Chrome River qui permettra à Bosch de traiter ses dépenses de voyages au niveau mondial. L'entreprise implémentera également les fonctionnalités de la plateforme Amadeus Mobile. Objectif pour Bosch : fournir à ses collaborateurs en déplacement professionnel un processus intégré de la planification à la réservation de leur voyage en passant par la gestion de leurs notes de frais.

  La Rédaction
La Rédaction le 26/11/2018

CWT : la réservation de vols sur mobile disponible sur 20 marchés

Après des mois de test, Carlson Wagonlit Travel déploie le service de réservation directe de vols sur son son appli mobile myCWT. Carlson Wagonlit Travel déploie sa solution de réservation de vols sur mobile dans 20 marchés clés, notamment aux États-Unis, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, au Canada, en Suisse, en Autriche, en Italie, en Australie, en Pologne, au Brésil, au Danemark, à Hong Kong, à Singapour, en Espagne, en Irlande, en Belgique et aux Pays-Bas. Les voyageurs peuvent ainsi réserver leurs vols directement depuis l'application myCWT.

  La Rédaction
Anais BORIOS le 22/11/2018

Activités de loisirs : Funbooker veut aider les pros à capter la clientèle en ligne

Ces startupers n'en sont pas à leur premier projet. Plongés depuis dix ans dans le monde de la réservation en ligne, l'un deux a également contribué au lancement d'Egencia, quand un autre fondait le site ClicRDV. En 2017, Julien Ampollini, Guénolé Wendling et Eric Abouaf ont donné vie à Funbooker, une plateforme dédiée aux activités de loisirs partout en France. Interview. TourMaG.com - Vous avez lancé en 2017, avec Guénolé Wendling et Eric Abouaf, la plateforme Funbooker. Pouvez-vous nous parler de ce projet et de sa genèse ? Julien Ampollini : Je travaille depuis une dizaine d'années avec mes associés chez Solocal (PagesJaunes Groupe), sur des problématiques de digitalisation de PME et de réservations en ligne pour des restaurants, des hôtels, des médecins. Ensemble, nous avons décidé de créer Funbooker, en partant du constat que le marché des activités de loisirs est énorme et croît de 5 et 10% par an en Europe, selon les estimations. Mais surtout,…

  Anais BORIOS
La Rédaction le 22/11/2018

Stratégie digitale : Selectour va lancer une nouvelle plateforme dans les prochains mois

Selectour souhaite se démarquer de la concurrence et repositionner la marque sur le web. Pour ce faire, le réseau a fait appel à l'agence de communication digitale DISKO, qui a déjà travaillé avec Club Med. Selectour a fait appel à l’agence de communication digitale DISKO pour repenser sa stratégie digitale. Le réseau souhaite ainsi se "démarquer de la concurrence et repositionner la marque Selectour sur le web", explique Prisca Méric, responsable webmarketing chez Selectour dans un communiqué. Contenus créatifs plus modernes, visuels inspirants : DISKO a revu tout le parcours utilisateur pour faciliter les recherches de l’internaute. "Nous avons entièrement modifié l’ergonomie du site. L’internaute peut ainsi personnaliser son voyage et effectuer ses recherches par thème : une destination, une période de l’année et même la température de l’eau !", détaille Gilles Gandara, directeur conseil de l’agence DISKO. La nouvelle plateforme de Selectour…

  La Rédaction