Biocarburants durables : la France veut remplacer 2% du kérosène fossile en 2025

Biocarburants durables : la France veut remplacer 2% du kérosène fossile en 2025

Rédigé le 27/01/2020
La Rédaction

Un appel à manifestation d’intérêt lancé

Le Gouvernement fait du déploiement des biocarburants aéronautiques durables une de ses priorités, selon un communiqué du Ministère des transports, alors qu'une feuille de route vient d'être établie, qui prévoit une substitution à court-terme du kérosène fossile par des biocarburants durables de 2% en 2025 et de 5% en 2030.

Les ministères de la transition écologique et solidaire, de l’économie et de l’agriculture ont lancé la feuille de route nationale pour le développement des biocarburants aéronautiques durables dans le transport aérien français, avec l’objectif de répondre au défi climatique et réduire son empreinte carbone.

Mais de quoi s'agit-il ? Selon un communiqué de presse du ministère des transports, un biocarburant durable est "un carburant produit à partir de biomasse et répondant à toutes les exigences prescrites dans le cadre de la certification des carburants d'aviation et nécessaires au maintien d'un niveau de sécurité optimal et répondant à des exigences environnementales fortes pour assurer des gains réels d’émissions de CO2, (sans impact direct ou indirect sur les changements d’affectation des sols)".

Il contribue à "la réduction à court et moyen terme des émissions nettes du secteur qui dispose de peu d’alternatives énergétiques".

Un appel à manifestation d’intérêt sur la production de biocarburants

Ainsi, la feuille de route prévoit "une trajectoire de substitution à court-terme du kérosène fossile par des biocarburants durables de 2% en 2025 et de 5% en 2030.

Amorcer le déploiement de ces produits à court-terme s’inscrit en cohérence avec la Stratégie nationale bas-carbone qui fixe un objectif de long terme de 50% en 2050
".

Les ministères lancent donc un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur la production de biocarburants aéronautiques durables, afin d’identifier les projets d’investissement dans des unités de production de biocarburants de deuxième génération, actuellement envisagés par les acteurs économiques en France, et en particulier les projets d’investissement dans des unités de production de biocarburants à destination de l’aéronautique.

Les candidatures doivent être déposées à l’adresse : ami-biocarburants.dge@finances.gouv.fr