Quand Etihad range ses A350-1000 neufs… au hangar

Quand Etihad range ses A350-1000 neufs… au hangar

Rédigé le 06/10/2019
Pierre Georges

Cinq A350-1000 qui ne volent pas

Pendant que le ciel européen est marqué par de nombreuses faillites, un transporteur du Golfe lui aussi en difficulté, Etihad, ne sait pas quoi faire de ses avions neufs.

Etihad, la compagnie d’Abu Dhabi, a pris possession de trois des premiers A350-1000 qu’elle a commandé.

Seulement, d’après plusieurs sources, les premiers vols de livraison ne se sont pas dirigés vers le Golfe pour une mise en service immédiate, mais vers… Bordeaux, où ils ont été mis dans un hangar, hors service.

Pour rappel, le prix estimé d’un tel appareil tourne autour de 335 millions d’euros pièce.

D’après plusieurs sites de spotters aéronautiques, un premier A350-1000 d’Etihad est arrivé en Gironde en juin, suivi d’un deuxième en juillet et d’un troisième il y a quelques semaines.

En tout, 5 appareils se dirigeront des ateliers toulousains directement vers le stockage.

1,3 milliard de pertes en 2018

« Etihad Airways va reprendre la mise en service de cinq nouveaux appareils Airbus A350-1000 dans le cadre de son plan de transformation opérationnelle en cours.

L’Airbus A350 reste un élément important de la stratégie future de la flotte et du réseau d’Etihad. Une décision sur la date d’introduction sera prise dans le cadre de la planification stratégique globale de la compagnie »
, explique sobrement la compagnie des Emirats.

Pas de pilotes qualifiés ? Pas d’utilité sur le réseau actuel ? Retard d’aménagement de la cabine ? Les rumeurs vont bon train en ligne pour tenter d’expliquer cette étonnante décision.

Il convient toutefois de rappeler qu’Etihad n’est pas au sommet de sa forme financière.

En 2018, à la suite de plusieurs investissements externes infructueux (Air Berlin, Jet Airways, Alitalia), la compagnie aérienne a enregistré une troisième année de pertes, à hauteur de 1,28 milliard de dollars.

En début d’année, le groupe recherchait un prêt de 600 millions de dollars pour financer la commande de nouveaux avions.

Au total, 64 A350 avaient été commandés auprès d’Airbus. Une grande partie de la commande a été annulée en début d’année 2019, et seulement 20 appareils doivent lui être livrés.


Pierre Georges
Publié par Pierre Georges
Journaliste - TourMaG.com

Voir tous les articles de Pierre Georges


  • picto Instagram

  • picto Twitter

  • picto email