Ryanair riposte au "flygskam" en publiant ses émissions de CO2

Ryanair riposte au "flygskam" en publiant ses émissions de CO2

Rédigé le 05/06/2019
La Rédaction

Hausse du trafic de 13% en mai 2019

Le transport aérien est dans l'œil du cyclone, pour contre-carrer la publicité négative et médiatique, Ryanair a décidé de publier ses émissions mensuelles de CO2.

L'aérien se trouve en pleine tempête médiatique, le secteur est pointé du doigt pour son rôle dans le réchauffement climatique.

Se voulant transparente, Ryanair a décidé de publier chaque mois ses émissions de CO2 et devient par la même occasion la première compagnie à effectuer cette démarche.

En mai 2019, l'émission de CO2 moyenne par personne et par kilomètre s'est établi à 67 grammes, un taux qui serait "nettement inférieur à celui de ses concurrents dans l'UE" selon la low-cost.

Ryanair entend continuer à baisser ses émissions pour passer sous le seuil des 60 g par passager/km d'ici 2030. Cet objectif passera par le renouvellement de la flotte, comprenant 210 nouveaux Boeing 737 livrés entre 2019 et 2024, assurant une consommation de carburant réduite de 40%.

"...Lufthansa, BA et AF-KLM en produisent actuellement plus de 120 g par passager/km"

Kenny Jacobs de Ryanair d'expliquer que la low-cost “est la compagnie aérienne la plus écologique et la plus propre d’Europe.

Au cours de la dernière décennie, les émissions de CO2 par passager/km de Ryanair ont été réduites de 18%, passant de 82 à 67g, tandis que des concurrents tels que Lufthansa, BA et AF-KLM en produisent actuellement plus de 120 g par passager/km.
"

Dans le même temps la compagnie a publié les chiffres de son traffic pour le mois de mai 2019. Ce dernier a atteint 14,1 millions de passagers (+13%), avec un taux remplissage de 96%.