Jet Airways : vers un sauvetage de dernière minute ?

Jet Airways : vers un sauvetage de dernière minute ?

Rédigé le 12/05/2019
Pierre Georges

2

4 offres de reprises déposées

D'après la State Bank of India, 4 offres de reprise auraient été déposées dans le cadre de la faillite de la première compagnie aérienne indienne. L'une d'entre elles provient d'Etihad.

Jet Airways sera-t-elle sauvée de la liquidation par un coup de Trafalgar ?

Vendredi 10 mai 2019, date butoir pour la présentation d’une offre de reprise, la State Bank of India a annoncé avoir reçu quatre offres, faisant renaître l’espoir pour les milliers de salariés de la compagnie aérienne indienne.

L’une de ces offres proviendrait d’Etihad Airways, la compagnie nationale des Emirats arabes unis.

D’après la presse indienne, trois autres offres non sollicitées, l’une provenant d’ADI Partners, l’autre d’Atmosphere Air-led Aviation et la dernière des employés eux-mêmes, ont été reçues par la State Bank of India.

Le consortium à la tête de Jet Airways se réunira la semaine prochaine pour discuter des offres reçues.

Etihad Airways détient déjà 24% du capital de Jet Airways et s’était retiré il y a peu d’un plan de restructuration.

Les détails de l’offre déposée n’ont à l’heure actuelle pas été dévoilés. Les autres candidats pressentis pour la reprise, dont TPG Capital, Indigo Partners ou encore le fonds souverain indien National Investment and Infrastructure Fund Ltd, n’ont finalement pas déposé d’offre de reprise.

Lire aussi : Air India, Jet Airways, Air France... l'orage menace dans le ciel indien

1,2 milliard de dollars de dettes

Le 17 avril dernier, l’ex-première compagnie indienne, lourdement endettée, avait été contrainte de mettre fin à ses opérations. Depuis cette date, aucun financement d’urgence n’a pu être obtenu.

De la hausse du prix du baril de pétrole à la chute de la roupie indienne, en passant par une concurrence de plus en plus agressive et une mauvaise gestion financière, plusieurs raisons expliquent la chute de la grande compagnie privée indienne, endettée désormais à hauteur de 1,2 milliard d’euros.

Jet Airways compte près de 20 000 salariés et possède 124 avions.

Ces derniers jours, des centaines d’employés se sont rassemblés devant l’aéroport international Chhatrapati Shivaji de Mumbai pour protester contre la faillite de leur compagnie et appeler le gouvernement à intervenir pour sauver leurs emplois.

Les pilotes et ingénieurs de la compagnie ont fait savoir que leurs salaires ne leur ont pas été versés depuis 5 mois.


Pierre Georges
Publié par Pierre Georges
Journaliste - TourMaG.com

Voir tous les articles de Pierre Georges


  • picto Instagram

  • picto Twitter

  • picto email