Amadeus réalise un fort bénéfice grâce à ses solutions technologiques

Amadeus réalise un fort bénéfice grâce à ses solutions technologiques

Rédigé le 10/05/2019
La Rédaction

Les réservations aériennes en hausse de 1,6% au premier trimestre 2019

L'activité des GDS est de plus en plus attaquée par les nouveaux acteurs du marché de la distribution aérienne, et malgré cette concurrence acharnée, Amadeus a réalisé un 1er trimestre 2019 dans le vert. Son bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) a atteint 599,8 millions d’euros (+11,3%).

Amadeus démontre que les start-up n'ont pas l'apanage de la croissance et des bons résultats.

En effet, le GDS vient de dévoiler les chiffres, "avec d’excellents niveaux de croissance" selon Luis Maroto PDG d’Amadeus, de son premier trimestre 2019.

Et si le nombre de réservations aériennes des agences de voyages a connu une faible hausse de 1,6 %, pour atteindre 162,6 millions, le chiffre d'affaires a surperformé.

Ce dernier a principalement été porté par les solutions technologiques du groupe qui ont permis d'établir des revenus généraux à 1 409,9 millions d’euros (+14,6%).

Luis Maroto PDG d’Amadeus de commenter : "dans une industrie du voyage complexe, Amadeus a maintenu sa bonne dynamique en 2019, avec d’excellents niveaux de croissance pour ses deux activités principales.

Les performances du secteur des solutions technologiques sont également positives avec une progression du nombre de passagers embarqués, une hausse des ventes additionnelles et des nouvelles fonctionnalités pour nos clients, et l’arrivée de TravelClick au sein de la famille Amadeus.
"

Il faut que ces bons résultats se font dans un context mondial peu propice à l'optimisme. Les réservations aériennes des agences de voyages à travers le monde a lui stagné (0% contre +1,1% pour le 1er trimestre 2018).

Ainsi le chiffre d'affaires des solutions a lui enregistré une croissance de 31,2%, pour un résultat de 570 millions d'euros. Ces excédents de recettes se sont conjugués par un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) de 599,8 millions d’euros (+11,3%).