Boire ou voler... avec British Airways plus besoin de choisir !

Boire ou voler... avec British Airways plus besoin de choisir !

Rédigé le 10/04/2019
Pierre Georges

Etonnant, non ?

Pour fêter son centième anniversaire, British Airways s’est associée à une brasserie écossaise pour créer la première bière IPA … « transatlantique », brassée en plein vol.

Alors que les passagers ivres empoisonnent parfois la vie des hôtesses et des stewards, British Airways a décidé de son côté de brasser sa propre bière ... à 40 000 pieds d’altitude.

Pour célébrer son centenaire, la compagnie britannique s’est associée à BrewDog, une brasserie artisanale écossaise, pour créer une bière Indian Pale Ale (IPA) « transatlantique », brassée à bord d’un Boeing 787 Dreamliner navigant à 800 km/h au dessus de l’Ecosse.

Comme on peut le voir dans une vidéo présentant cette opération promotionnelle, hôtesses et stewards de la grande compagnie britannique ont même été mis à contribution pour entamer le processus de brassage à bord, mélangeant eau, orge et houblon dans des cuves installées à bord.



Un goût intact avec l'altitude

D’après ce qu’explique la brasserie, la recette de la bière a été spécialement imaginée pour une dégustation en plein ciel, s’adaptant à la diminution de la sensibilité gustative et olfactive propre à la haute altitude.

« Ce qu’il faut retenir, c’est que l’amertume et les saveurs fruitées ne sont pas réellement altérés par l’altitude », d’après Martin Dickie, cofondateur de BrewDog. « Nous voulions donc jouer sur ces deux dimensions et souligner les notes sucrées. Nous espérons réellement que les passagers de British Airways apprécieront la Speedbird 100 autant que nous », ajoute-t-il.

Les cannettes de cette bière unique, baptisée Speedbird 100, seront strictement réservées aux passagers de la British, qui pourront les commander sur tous les vols et dans certains salons de la compagnie à partir du 1er mai 2019, précise un communiqué.

Un bar BrewDog va même ouvrir au cœur du salon Club British Airways du terminal 7 de JFK.

Une opération commerciale bien loin des pratiques de certaines compagnies du Golfe qui réglementent voir interdisent la consommation d'alcool à bord, mais aussi de celles de la grande enseigne World Duty Free.

Afin d'empêcher les passagers de boire dans l'avion et de créer des problèmes à bord, cette dernière a récemment décider de sceller les sacs contenant de l'alcool...

Boire ou voler, il faut parfois choisir !



Publié par Pierre Georges
Journaliste - TourMaG.com

Voir tous les articles de Pierre Georges


  • picto Instagram

  • picto Twitter

  • picto email