BusinessTrips

Europe : 63 compagnies aériennes retirées de la liste noire

Rédigé le 04/12/2018
La Rédaction

115 compagnies aériennes sont toujours placées sur la liste noire par l'Europe

L'Union européenne vient de révéler sa liste des compagnies placées sur sa liste noire. Ces dernières sont interdites d'exercer sur le territoire européen. Il y a tout juste un an, elles étaient 178 à figurer sur le listing, en 2018, leur nombre atteint 115 transporteurs.

Chaque année la Commission européenne établit une liste de compagnies placées sur liste noire, et celle-ci vient d'être mise à jour pour la fin d'année 2018 et l'exercice 2019.

Ainsi, l'année dernière les transporteurs signalés et donc interdits d'exercer dans le ciel européen étaient au nombre de 178, alors que la récente mise à jour ne décompte que 115 compagnies aériennes.

Cette liste est établie par la Commission européenne sur la base du règlement (CE) n ° 2111/2005 du Parlement européen et du Conseil du 14 décembre 2005, et visant à transmettre au grand public, "les compagnies aériennes ne respectant pas les normes de sécurité internationales applicables".

Toutefois les transporteurs ayant l'interdiction d'exercer, peuvent contrecarrer cette obligation, en utilisant des appareils loués avec équipage d’une compagnie aérienne non soumise à une interdiction d’exploitation.

Six transporteurs font face à des restrictions

Ainsi les compagnies épinglées, réparties dans 15 pays, sont strictement interdites en raison d'un manque de surveillance en matière de sécurité de la part des autorités de l'aviation de ces pays.

Les Etats concernés sont : Afghanistan, Angola, Congo, République démocratique du Congo, Corée, Djibouti, Guinée Equatoriale, Erythrée, Gabon, Irak, Iran, Kirghizistan, Libéria, Libye, Népal, Nigéria, Sao Tome and Principe, Sierra Leone, Soudan, Surinam, Venezuela, Zimbabwe.

En plus de ce décompte, 6 transporteurs font l'objet de restrictions particulières, dont voici les noms : Taag Angola Airlines, Air Service Comores, Afrijet Business Service (Gabon), Nouvelle Air Affaires Gabon, Iran Air, Air Koryo (Corée du Nord). Ses entreprises sont autorisées à exercer des droits de trafic seulement en utilisant des avions loués auprès de compagnies non soumises à des restrictions d'exploitation.

Vous pouvez retrouver la liste complète des 115 compagnies interdites, en cliquant ici.